Up Trouville - L'AURH présente la ville de Trouville et le territoire de l'Estuaire aux candidats

Avril 2014

Up Trouville - L'AURH présente la ville de Trouville et le territoire de l'Estuaire aux candidats

Avril 2014

Up Trouville - 125x125

Le 3 avril 2014, Mathilde Mus (chargée d'études - Cartographie, SIG, Observatoires) et Régis Corbin (Chargé de missions Estuaire) ont présenté l'AURH, le territoire de l'Estuaire et la ville de Trouville aux candidats au concours Up Trouville.

Cette intervention s'est déroulée dans le cadre des deux jours de terrain pour le public et les candidats du concours international d'aménagement durable de Trouville.

 

Le contenu de la présentation de l'AURH aux candidats

Présentation générale de l'Estuaire de la Seine

L'estuaire est une entité géographique particulière où la mer et le fleuve se rencontrent, créant un écosystème spécifique avec une grande diversité. L'Estuaire est un milieu vivant et dynamique, lieu de contacts et d'échanges, riche tant du point de vue des paysages naturels qu'il façonne que de la confluence avec les activités humaines : activités portuaires, industrie, tourisme.

L'Estuaire de la Seine est un territoire constrasté. Sa construction a débuté suite à la mise en service du Pont de Normandie en 1995.

Trouville : situation, population et résidentialité

Trouville bénéficie d'une proximité avec les 3 villes principales normandes : Le Havre (à 40min), Caen (à 45min), Rouen (à 1h).
Trouville, Deauville et Cabourg forment une continuité urbaine d'environ 14000 habitants.

Il existe une réelle dichotomie entre la rive nord et la rive sud de l'Estuaire en terme de concentration des résidences secondaires. A Trouville, on compte 8200 logements dont 5500 résidences secondaires. Ce dernier chiffre a doublé sur les 40 dernières années, phénomène lié à l'attractivité touristique de la côte.

La capacité d'accueil touristique de l'Estuaire est concentrée sur la côte : d'Etretat à Dieppe au Nord, au Havre, et de Cabourg à Honfleur. On compte plus de 1000 chambres d'hôtel à Deauville, près de 500 à Trouville auxquelles s'ajoute un camping de 115 emplacements.

Trouville fait partie des communes les plus denses de l'Estuaire de la Seine (voir la carte de densité de l'Estuaire), 700 habitants par kilomètre carré. L'économie résidentielle est soutenue par l'attractivité du territoire. Paradoxalement, Trouville perd des habitants (moins 500 habitants entre 1999 et 2010) (Voir la carte de Variation de population des communes entre 1999 et 2010 dans l'Estuaire de la Seine). Ce phénomène s'explique en partie par le désserrement résidentiel de Trouville vers son arrière pays.

Sur les 4800 personnes habitant Trouville, 20% ont moins de 19 ans, 50% entre 120 et 64 ans, 28% ont plus de 65 ans (voir la carte présentant l'indice de vieillissement, rapport entre la population jeune et la population âgée).

Trouville : économie et flux

En terme d'activité :

  • 55% des actifs travaillent dans le secteur des commerces, des transports et des services
  • 32% dans le secteur de l'administration publique, d'enseignement, de la santé et de l'action sociale,
  • 5,8% dans l'industntrie,
  • 4% dans la construction,
  • 2,5% dans l'agriculture.

La moitié des actifs travaillent à Trouville même, 43% dans une autre commune (voir la carte des principaux flux domicile-travail).

Trouville : la problématique de la circulation

Il exite une vraie coupure entre la ville basse, très dense, et la ville haute, moins dense, occupée notamment par des terres agricoles (différence d'altimétrie d'environ 150m entre la ville basse et la ville haute). Cette coupure constitue une vraie problématique en termes d'accès (à la mer notamment).

Les équipements présents aux alentours génèrent également des flux importants aux heures de pointe : l'aéroport de Deauville, le centre hospitalier à Criquebeuf, le collègue-lycée Marie-Joseph.

Plusieurs noeuds sensibles font que les accès à Trouville peuvent être difficiles à certaines périodes (aux heures de pointes ou les week-ends).

 

Up Trouville, concours d'idées pour imaginer la ville de demain

Concours international d'idées d'aménagement durable, Up Trouville demande aux candidats de repenser la ville en liant les nouvelles mobilités, la transformation des paysages urbains, les nouvelles technologies, les dynamiques socio-économiques et l'évolution des usages.

168 équipes, soit 513 candidats professionnels ou étudiants en Master (en architecture, urbanisme, paysage et aménagement..) se sont portés candidats.

Le premier rendu des projets est attendu le 15 mai. La remise des prix se déroulera le 17 octobre.

 

+ d'infos

+ d'infos sur le concours : rendez-vous sur www.uptrouville.org
+ d'infos sur l'Estuaire de la Seine : rendez-vous dans la rubrique dédiée
Découvrir et télécharger les carte de l'Estuaire de la Seine : rendez-vous dans la cartothèque

 

Les autres articles publiés sur le site de l'AURH à propos du concours Up Trouville :