14ème Conférence Mondiale Villes et Ports : Compte-rendu

Décembre 2014

AIVPAu début du mois de novembre dernier, l'AIVP, réseau mondial des Villes Portuaires organisait la 14ème Conférence Mondiale Villes et Ports à Durban en Afrique du Sud. Le thème de cette rencontre était : Optimiser l'organisation des territoires ville port et des différents flux qui les traversent, et contribuer à la création de la Smart Port City.

Plus de 50 orateurs sont venus des 5 continents pour s'exprimer et partager leurs expériences et innovations sur le thème de l'organisation des territoires ville port et de la création du Smart Port City.

Accéder au site officiel de la 14ème Conférence Mondiale Villes et Ports et visionnez l'ensemble des présentations

Juliette Duszynski, chef de projets stratégies, développements économique et portuaire, et projets européens faisait partie de ces orateurs présents lors de la conférence. Son intervention portait sur les interrelations entre les industries des places portuaires du Havre et de Rouen, à travers l'outil « Toile industrielle ».

Le résumé de l'intervention de Juliette Duszynski :

Nos modèles industrialo-portuaires du XXème siècle connaissent des changements de paradigmes brutaux. En quelques années, nous sommes passés du modèle "usine les pieds dans l'eau", la Zone-Industrialo Portuaire, à un modèle complexifié intégrant "les corridors logistico-portuaires dans lesquels s'interpénètrent fonctions industrielles, R&D, services, qualité de vie, performance portuaire ou connectivité logistique" (Y. ALIX, T. WILLEMSEN). Dans ce contexte, la ZIP doit se réinventer, dans un climat d'innovations, comme nouveau modèle d'attractivité portuaire et comme territoire productif. Proposée par l'AURH, la toile industrielle, construite sur l'Estuaire de la Seine, vise à schématiser de manière dynamique les interrelations entre les industries des places portuaires. Cet outil s'adresse aux décideurs et acteurs du territoire, tels que sont les ports, les entreprises, les collectivités, et permettra d'offrir :

  • une représentation territoriale des principales relations et échanges entre les industries (échanges de matières, services logistiques, relation donneur d'ordre/sous-traitant),
  • un état des lieux de la connexion du réseau local d'entreprises aux ports, et aux marchés internationaux,
  • une compréhension et vision de l'écosystème industriel de l'Estuaire de la Seine, de son fonctionnement et de ses faiblesses ou dysfonctionnements.

L'approche innove en ce qu'elle appréhende le territoire par ses dynamiques économiques en le qualifiant par ses flux : énergie, déchets, logistique, informations, et par ce qu'elle s'appuie sur un Système d'Information Géographique permettant une représentation vivante du tissu économique. Cet outil peut permettre aux territoires qui s'en saisissent de faire face aux ruptures de modèles et aux défis économiques du XXIe siècle : transition énergétique, culture de la réversibilité, économie des usages, logistique intégrative, nouveaux modèles sociaux-environnementaux compétitifs et créateurs de valeur.

Télécharger le fichier PDF présentant l'intervention de Juliette Duszynski