Économie circulaire et écosystèmes portuaires

Décembre 2015

La fondation SEFACIL vient de publier l'ouvrage Économie circulaire et écosystèmes portuaires. L'AURH y publie un chapitre sur « la toile industrielle® de l'Estuaire de la Seine, une vision systémique au service du territoire, des ports et des entreprises ». Elle poursuit ainsi ses collaborations avec la fondation et Nicolas Mat, Docteur École des Mines d'Alès et consultant.

L'ouvrage Économie circulaire et écosystèmes portuaires

L'ouvrage traite du rôle que jouent et vont jouer les territoires portuaires dans les décennies à venir face aux enjeux économiques et industriels en déclinant dans leurs stratégies et actions de développement, les principes, concepts et outils de l'économie circulaire et de l'économie industrielle. Économie circulaire et écosystèmes portuaires inclut une quarantaine de contributeurs et experts du monde entier, englobant des témoignages et analyses à l'international.

Économie circulaire et écosystèmes portuaires est disponible librement en ligne sur le site des éditions EMS

Résumé de la contribution de l'AURH à l'ouvrage : « La toile industrielle® de l'Estuaire de la Seine, une vision systémique au service du territoire, des ports et des entreprises »

L'équipe de l'AURH inaugure les collaborations professionnelles de cet ouvrage avec la toile industrielle® de l'Estuaire de la Seine. L'agence mobilise SIG, cartographie dynamique et bases de données complexes pour animer une vision inclusive du territoire afin de faciliter la prospection, la promotion, les simulations ou encore les optimisations d'échanges de flux, de matières, d'énergies ou même d'idées. La coopération par le partage d'une information intelligente et dynamique doit servir les acteurs (industriels, gestionnaires, investisseurs, etc.) dans leurs recherches de synergies et développement. Cet outil doit être, par son usage et ses résultats, un outil d'attractivité sur un territoire caractérisé par sa forte synergie industrialo-portuaire.