Meeting HAROPA - Corridors européens de transport

Avril 2016

L'AURH invitée par HAROPA à s'exprimer devant des représentants de la Commission européenne

HAROPA a organisé une réunion du groupe de travail Ports, multimodal terminals and inland waterway les 9 et 10 mars 2016 à Paris.

Carlo Secchi, coordonnateur du Corridor Atlantique et Péter Balázs, coordonnateur du Corridor mer du Nord / Méditerranée ont présidé la première réunion commune de deux corridors européens de transport. Ces corridors ont la particularité de se croiser sur le nœud logistique de la métropole parisienne.

Dans ce cadre, l'AURH s'est exprimée devant des représentants de la Commission européenne sur les grands enjeux de la vallée de la Seine.

Le meeting a été introduit par François Philizot, Délégué interministériel au développement de la vallée de la Seine. 21 orateurs français et européens ont pu exposer les opportunités, les innovations et les contraintes des systèmes de transport de la vallée de la Seine auprès d'un public international d'une soixantaine de personnes, dont des représentants de la Commission européenne. 

 

L'intervention de l'AURH

À cette occasion, Juliette Duszynski s'est appuyée sur les travaux de l'AURH réalisés dans le cadre du projet Weastflows (Europe du Nord-Ouest) pour présenter les grands enjeux du positionnement européen de la vallée de la Seine.

AURH_HAROPA_WORKINGGROUP_MARS2016

Dans un contexte où les hinterlands des deux principales portes d'entrée du continent, Anvers et Rotterdam, font face à des problèmes structurels de congestion, l'avenir du bassin industriel de la Seine et de la puissance portuaire HAROPA est de constituer une porte d'entrée majeure du continent européen. Ce, d'autant plus que les corridors et portes d'entrée et de sortie du Centre de l'Europe ne suffiront pas à accompagner le développement économique des pays de l'Est de l'Europe. L'inscription du maillon Le Havre Paris au corridor Atlantique constitue une première étape. La vallée de la Seine doit se projeter dans une intégration logistique européenne Est-Ouest jusqu'aux marchés de l'Est français et du Sud-Ouest de l'Allemagne.


L'AURH a démontré que la vallée de la Seine est une solution à prioriser pour une desserte européenne vertueuse et efficace, une réponse environnementale et économique pour un meilleur équilibre modal au profit du ferroviaire et du fluviale. L'approche territoriale retient l'attention avec les effets sur la création d'emplois et de valeurs ajoutées. Pour cela, les investissements européens doivent renforcer la performance globale du système de transport HAROPA.

Une conclusion prospective propose une vision paneuropéenne de transport avec un corridor multimodal intégré, intégrant les îles Britanniques pour emprunter l'axe Seine et se projetant jusqu'en Europe centrale.

AURH_Europe_Nord_Ouest_juin2013_800x524

Découvrez la synthèse des travaux du groupe de travail Ports, multimodal terminals and inland waterway

Télécharger la synthèse des travaux du groupe de travail Ports, multimodal terminals and inland waterway (pdf, 1,2 Mo)

Consulter également le site d'HAROPA : synthèse de la table ronde sur les corridors européens de transport