Focus - Observatoire des activités maritimes et portuaires

50 000 emplois sur les complexes industrialo-portuaires du Havre et de Rouen, produisant 20% de la richesse produite en Haute-Normandie

L'Insee de Haute-Normandie, en partenariat avec les Grands Ports Maritimes du Havre et de Rouen, HAROPA, l'AURBSE et l'AURH, a publié en 2013 deux études, la première sur l'emploi du complexe industrialo-portuaire du Havre (en février 2013), la seconde sur celui de Rouen (en septembre 2013).

Chacun des deux ports forme un complexe industrialo-portuaire d'envergure nationale associant un cluster maritime et portuaire et un cluster industries et services.

cahier-aval-138_130x185

32 000 emplois sur le complexe industrialo-portuaire du Havre (analyse structurelle de  l'emploi) - Etude complémentaire au cahier d'Aval n°132 (analyse géographique de l'emploi)

  •  Un cluster « maritime et portuaire » représentant 14 440 emplois sur la zone d'emploi du Havre et regroupant  les activités liées aux navires, à la marchandise, à l'infrastructure et à la régulation des activités.
  •  Un cluster « industrie et services » localisé sur le territoire portuaire, comprenant les grandes industries  manufacturières et les services directement associés comme transports terrestres, représentant 19 820  emplois.

Après une première association pour dénombrer les emplois liés aux activités du complexe industrialo-portuaire du Havre en 2010, l'Insee de Haute-Normandie, le Grand Port Maritime du Havre et l'AURH ont livré une deuxième analyse portant sur la caractérisation de ces emplois.

Cahier d'Aval n°132 - Février 2013 - INSEE GPMH AURH -130x184

32 000 emplois sur le complexe industrialo-portuaire du Havre, produisant 1/8 de la richesse produite en Haute-Normandie

  • un cluster « maritime et portuaire » représentant 14 400 emplois sur la zone d'emploi du Havre et regroupant les activités liées au navire, à la marchandise, à l'infrastructure et à la régulation des activités,
  • un cluster « industries et services » localisé sur le territoire portuaire, comprenant les grandes industries manufacturières et les services directement associés comme les transports terrestres, représentant 17 300 emplois.

L'aire d'influence locale du complexe industrialo-portuaire s'étend sur un rayon d'une cinquantaine de kilomètres comprenant désormais la rive gauche de l'Estuaire de la Seine.

La richesse dégagée par l'ensemble est mesurée en 2009 pour la première fois à près de 3,7 milliards d'euros, soit un huitième de la richesse produite en Haute-Normandie.

Cahier d'Aval n°165 - Septembre 2013 - INSEE GPMR HAROPA AURBSE AURH - 130x184

18 000 emplois sur le complexe industrialo-portuaire de Rouen, produisant 1/16 de la richesse produite en Haute-Normandie

  • un cluster « maritime et portuaire » représentant 4 200 emplois regroupant les activités liées aux services aux navires, à la marchandise, à l'infrastructure et à la régulation du trafic,
  • un cluster « industries et services » regroupant 14 000 emplois salariés dans les industries dont l'activité est liée à la présence du port, dans les services directement associés et les transports terrestres.

Multipolaire, l'aire d'influence du port recouvre un territoire qui s'étire sur les deux rives de la Seine de l'agglomération rouennaise à Bolbec. La richesse dégagée de l'ensemble du complexe, mesurée en 2010, s'élève à 2,1 milliards d'euros, soit un seizième de la richesse produite dans toute la Haute-Normandie.