Le PLU d'Octeville sur Mer

PLU Octeville-sur-Mer - 300x242
Les zones de développement futur d'Octeville-sur-Mer

En avril 2013, le conseil municipal a approuvé la révision générale du PLU réalisée par l'AURH.

Octeville-sur-Mer connait depuis plus de 30 ans un développement urbain dirigé en grande partie vers ses nombreux hameaux. La proximité havraise, la présence du littoral, le caractère rural dégagé par la commune, son dynamisme commercial et sa pluralité d'équipements publics attirent des citadins désirant un cadre résidentiel dans une commune possédant un grand nombre de services.

Sans couper court au développement de l'urbanisation, et souhaitant s'inscrire dans la continuité du rythme de constructions, les élus ont programmé, par le biais du PLU, un développement davantage orienté vers le centre-bourg.

Vœux des élus et inscription des choix dans le cadre de la loi Littoral, l'AURH a été force de proposition sur les localisations et les périmètres des zones de développement futurs. Les 600 logements programmés à l'horizon 2025 seront donc positionnés dans des zones proches des commerces et des services, et bénéficiant d'espaces publics paysagers de qualité.

De façon à assurer une bonne desserte de la commune, les élus ont souhaité étendre et densifier les cadencements de transport en commun entre le centre-bourg et le terminus tramway au Sud de la commune. Aussi, la question des mobilités comme le développement des liaisons douces ou la sécurisation des axes accentogènes a amené à une concertation fructueuse avec les élus du département en charge des aménagements routiers. Aujourd'hui et grâce à la réflexion mené dans le PLU, de nombreux scénarios s'ouvrent à la commune et certain d'entre eux commencent à être réalisés.

1ère modification : protéger le caractère pavillonnaire des franges du centre du village

A l'écoute de la population dans le cadre des réunions publiques, les élus d'Octeville-sur-Mer ont souhaité préserver la qualité urbaine et les formes bâties du centre-bourg. Une première modification a donc été lancée pour protéger le caractère pavillonnaire des franges du centre du village en adaptant les hauteurs autorisées sans pour autant délaisser les propriétaires d'une possible adaptation ou agrandissement de leur logement.

2ème modification : modifications mineures de zonage

Suite à une demande du Préfet, des modifications mineures de zonage ont été réalisées dans le cadre d'une seconde modification du PLU achevée début 2014.

Accompagnement de la commune dans ses choix d'aménagement

Ce PLU a donc été une source de réflexions pour les élus, les conduisant depuis son approbation à mettre en œuvre les programmes envisagés, dans un souci de concertation avec la population, mais aussi avec les partenaires locaux (CODAH, EPFN, CG76, etc..). L'AURH accompagne aujourd'hui la commune dans ses choix d'aménagement.