Conjuguer la prospective, comprendre et construire le futur

L'AURH, un « laboratoire d'idées » qui a la capacité de « dézoomer » de son territoire

L'AURH défriche les thématiques d'avenir, interroge les usages traditionnels, organise des débats.

C'est un « laboratoire d'idées » qui nourrit ses partenaires et leur permet ensuite d'aboutir à des projets concrets, nouveaux, originaux.

Ses connaissances transversales lui permettent d'interroger non seulement son territoire d'intervention habituel, l'Estuaire de la Seine, et ses échelons locaux inférieurs, mais également des échelles plus vastes où l'Estuaire de la Seine peut jouer un rôle stratégique :

  • la Vallée de la Seine,
  • l'échelle du Nord- Ouest Européen.

L'AURH a la faculté de « dézoomer » de son territoire d'intervention pour interroger les échelles plus vastes et de revenir ensuite apporter les solutions adaptées au territoire. 

Le réseau des agences d'urbanisme françaises et la prospective territoriale

Les agences d'urbanisme sont des lieux de prospective et «fabriques» de stratégies urbaines.

Par leur dimension multi-acteurs et multi-échelles, les agences d'urbanisme sont des cadres propices pour héberger les nouvelles pratiques de conception de la ville, basées sur la coproduction des acteurs. Les agences de Toulouse ou de Bordeaux hébergent ainsi la «fabrique urbaine» qui associe société civile, praticiens et chercheurs.

La prospective territoriale fait partie des fondamentaux des agences. Face à la complexité et à l'incertitude, elle connaît aujourd'hui un regain et un renouvellement des méthodes. Les agences ont développé des approches innovantes pour mobiliser les acteurs du territoire, comme à Nantes et Saint-Nazaire ou Strasbourg.

Aux côtés de la DATAR, le réseau des agences va s'attacher à mettre en dialogue la démarche prospective nationale territoire 2040 et les démarches de prospective locales.