Stage - Mission compensation environnementale

Les élus du Pôle métropolitain de l’estuaire de la Seine ont confié à l’AURH le soin de mener une démarche globale sur le foncier à vocation économique à l’échelle de l’estuaire de la Seine. L’enjeu porte plus précisément sur l’anticipation des besoins fonciers dans une vision à court, moyen et long termes en prenant en compte les incidences environnementales des projets au travers de la démarche « Éviter Réduire Compenser ».

Cette étude s’inscrit dans un contexte d’ensemble marqué par :

  • l’impératif de construire, sur le temps long, un projet équilibré à l’échelle d’un grand territoire : l’estuaire ;
  • les nouveaux paradigmes économiques qui invitent à questionner le modèle économique des territoires de l’estuaire de la Seine et par conséquent la nature du foncier à mobiliser ;
  • le contexte particulier de l’estuaire de la Seine, de ses milieux naturels exceptionnels et la réglementation des compensations environnementales ;
  • la volonté de structurer et d’organiser une offre foncière qui soit facteur de développement mais aussi d’équilibre des territoires ;
  • le besoin d’anticiper les besoins fonciers des territoires avec l’ambition d’optimiser les surfaces disponibles, de recycler les sites et d’organiser l’offre nouvelle ;
  • l’aménagement des territoires proches des ports et de leurs zones d’influence qui sont des lieux riches d’échanges et de productions ;
  • la prise en compte de la trame verte et bleue de l’estuaire de la Seine et de ses fonctionnalités.

Mission proposée

Il s’agira plus précisément :

  • de proposer un diagnostic écologique succinct des sites fléchés pour l’accueil d’activités économiques, en se basant sur les données existantes et des analyses de terrain ;
  • au regard de ce diagnostic, de pouvoir établir les sensibilités environnementales de chacun des sites ;
  • de proposer des mesures d’évitement, de réduction et de compensation des projets sur ces sites ;
  • d'identifier sur le territoire du Pôle métropolitain de l’estuaire de la Seine, des sites naturels dégradés pouvant devenir des sites naturels de compensation pour permettre la restauration de corridors et de fonctionnalités de la trame verte et bleue à plus grande échelle.

Profil recherché

Ecologue, master en écologie/environnement ou équivalent.

L’étudiant(e) devra impérativement avoir des connaissances naturalistes et des connaissances sur les fonctionnements des écosystèmes, être en mesure de pouvoir caractériser une zone humide et avoir de bonnes connaissances dans l’utilisation des logiciels SIG (QGis) et sur la réglementation environnementale.

Le permis de conduire est impératif. L’Agence dispose d’un véhicule de service pour les déplacements sur le terrain.

Informations pratiques

Lieu de stage : Le Havre centre – 4 quai Guillaume Le Testu

Durée du stage : 6 mois à partir de février 2019

Gratification : 800 euros/mois pour 35h/semaine – chèques déjeuner (pris en charge à 60 % par l’ AURH)

Candidature à adresser par mail à : b.forestier@aurh.fr et a.guillemette@aurh.fr

 

Télécharger l'offre au format pdf