Le positionnement de la vallée de la Seine en Europe

Mars 2016

Le positionnement de la vallée de Seine en Europe - Mars 2016 - 130x184Notre Monde n'a jamais été aussi tributaire des flux maritimes qui représentent, à l'heure actuelle, plus de 90 % des échanges de marchandises. Le trafic maritime mondial connaît une croissance sans précédent depuis 20 ans, l'IFREMER (Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer) estime qu'entre 1992 et 2012 la densité des navires, c'est-à-dire leur présence en mer, a pratiquement quadruplé.

La poursuite des échanges devrait encore favoriser la concentration des trafics dans les plus grands ports du Monde, pourvus des infrastructures adaptées. Ainsi, la construction de réseaux efficaces avec l'hinterland a recouvert une dimension stratégique du développement portuaire, étant entendu que l'affrontement concurrentiel entre les ports se déroulera de plus en plus sur terre. La politique européenne des transports est à la croisée d'enjeux nécessitant d'assurer une mobilité optimale des citoyens et des marchandises au sein du marché unique. En Europe, les hinterlands des deux principales portes d'entrée du continent, Anvers et Rotterdam, font face à des problèmes récurrents de congestion, qui tendent à devenir structurels et que les projets d'infrastructures permettront certes de réduire sans réellement les éliminer. Dans un contexte de massification intense des flux de marchandises sur des axes Nord-Sud (dorsale Rotterdam-Gênes), la question de la soutenabilité d'un tel modèle en termes de capacitaire des infrastructures et d'impact environnemental se pose avec de plus en plus d'acuité.

La France doit relever le défi du report modal depuis la route vers des modes plus durables (fer, fleuve, short-sea), afin d'étendre l'hinterland de ces ports au-delà des frontières françaises. L'enjeu pour la France est de rester un pays comptant dans les échanges mondiaux, en confortant sa puissance portuaire.

Dans un contexte de flux mondialisés et de concurrence accrue entre les places portuaires, comment la vallée de la Seine et ses ports s'inscrivent-ils dans la géographie européenne des échanges de marchandises ?

Dans quelle mesure Seine Gateway constitue une réponse adaptée pour massifier les flux de marchandises sur le territoire de la vallée de la Seine et élargir son hinterland ?

De quelles infrastructures de transport disposent la vallée de Seine et quelles opportunités s'offrent à elle pour faire face aux enjeux de développement ?