Observatoire de l'immobilier d'entreprise

Observatoire de l'immobilier d'entreprise

L'Observatoire de l'immobilier d'entreprise fournit un état des marchés de bureaux, d'entrepôts et de bâtiments industriels / ateliers. Il s'appuie sur les données des commercialisateurs privés et publics (enquête terrain menée par l'AURH).

Son bilan est publié une fois par an.

Il permet de suivre les dynamiques de construction, de commercialisations (locations et ventes) et de disponibilités, pour les trois catégories de locaux, sur le territoire de la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole.

En fin de document, l'état de la construction et les stocks sont analysés dans une approche territoriale plus large (celle de la pointe de Caux pour les marchés des bâtiments industriels et ateliers ; celle de la pointe de Caux et des intercommunalités limitrophes en rive Sud de la Seine pour le marché des entrepôts).

L'observatoire est réalisé en partenariat avec : Caux Seine Développement, CCI Seine Estuaire, Le Havre Seine Métropole, Haropa – Port du Havre, Le Havre Développement, Ville du Havre, Ville de Montivilliers, Seine-Maritime Attractivité, Shema – LDA, agents immobiliers et promoteurs immobiliers.

Cet observatoire reconnu nationalement fait partie du Réseau National des Observatoires de l'Immobilier d'Entreprise, labellisé IMMOSTAT.

Bilan du marché 2019

Le marché des bureaux

Les transactions de bureaux : recul du volume commercialisé, stabilité du nombre de transactions
À hauteur de 23 540 m², la surface de bureaux commercialisée en 2019 accuse un net repli par rapport à 2018 et 2017. Cette baisse du volume ne se traduit pas dans le nombre de transactions réalisées qui reste à l’équilibre avec 181 transactions en 2019 contre 174 en 2018.

Le stock des bureaux : baisse modérée du stock enrichi de disponibilités dans le neuf
Fin 2019, 37 830 m² de bureaux sont disponibles sur le marché à travers 227 offres. En nombre d’offres comme en surfaces offertes, 10 % concernent des produits neufs.

La construction de bureaux : un bon niveau pour la construction de tertiaire
26 constructions de bureaux ont été finalisées en 2019 totalisant 10 680 m² de bureaux neufs créés, niveau bien supérieur aux quatre dernières années.

Le marché des bâtiments industriels / ateliers

Les transactions de bâtiments industriels / ateliers : des transactions de plus petite taille portées par le neuf
Après 3 années dépassant la jauge élevée des 50 000 m² commercialisés, 43 950 m² ont été négociés pour 84 transactions réalisées en 2019. Plus nombreuses qu’en 2018, les transactions de locaux d’activités portent également sur des surfaces de locaux plus petites en 2019.

Le stock de bâtiments industriels / ateliers : un stock qui se maintient et peine à se renouveler
Le niveau du stock a peu évolué en un an. À fin 2019, 79 locaux d’activités sont sur le marché totalisant 59 150 m² disponibles contre 77 offres pour 62 070 m² disponibles à fin 2018.

La construction de bâtiments industriels / ateliers : des premiers signes en faveur d’une reconstitution du stock de locaux neufs
En 2019, la construction de locaux d’activités s’établit à 8 160 m² pour 24 locaux d'activités construits et finalisés. Ce niveau est bien supérieur à celui de 2018 qui enregistrait 5 comptes propres finalisés pour un total de 2 470 m².

le marché des entrepôts

Les transactions des entrepôts : plus de 100 000 m² commercialisés pour la 2e année consécutive
Comparable au bon cru 2018, le marché des entrepôts de 2019 enregistre 43 transactions totalisant 115 240 m² commercialisés. Pour moitié, la commercialisation concerne des surfaces d’entrepôts neufs principalement des entrepôts logistiques de haute fonctionnalité classe A.

Le stock d'entrepôts : la constitution d’un stock d’entrepôts logistiques de dernière génération
Le développement de l’activité logistique dans la ZIP soutient la dynamique en faveur d’une construction d’entrepôts de haute fonctionnalité. Sur 200 900 m² d’entrepôts disponibles fin 2019, les entrepôts logistiques (classe A et C) concernaient plus des trois quarts des offres et 95% de la surface d’entreposage à occuper.

La construction d'entrepôts : un stock d’entrepôts neufs reconstitué pour accueillir une logistique à la pointe

Le marché des locaux d’activités et des entrepôts au-delà de la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole : un stock limité qui se renouvelle mais peine à se rénover

2019 représentant l’année étudiée, les stocks et constructions de locaux d’activités et d’entrepôts s’appuieront sur le découpage intercommunal en vigueur au 1er janvier 2019. Concentrées dans Caux Seine Agglo et Fécamp Caux Littoral, les disponibilités de locaux d’activités et d’entrepôts sont en nombre restreint. Témoignant de la dynamique des marchés, le stock s’est renouvelé au 2/3 entre 2018 et 2019.

 


 

Focus sur le boulevard de Strasbourg au Havre

En 2019, l'AURH a également travaillé plus spécifiquement sur l'axe du boulevard de Strasbourg au Havre. Dans ce cadre, elle a publié deux analyses : 


 Décembre 2020

Situation géographique de l'estuaire de la Seine

4 Quai Guillaume Le Testu

76 063 Le Havre Cedex

02 35 42 17 88

suivre @aurh_officiel

Nous contacter

L’agence d’urbanisme Le Havre – Estuaire de la Seine accompagne les stratégies territoriales et les projets des élus et des partenaires de l’estuaire de la Seine.

L’AURH mène des missions de projets urbains, d’urbanisme réglementaire, d’observatoires et d’études prospectives à différentes échelles, du quartier à la Vallée de la Seine en passant par la ville, l’intercommunalité et l’estuaire de la Seine.

L’agence est une association « loi 1901 » créée en 1965 dont le Président est Edouard Philippe.

Plan d'accès